En quittant la salle d’accouchement, ils savent tous que cette mère de 17 ans va mourir. C’était prévu.

En quittant la salle d’accouchement, ils savent tous que cette mère de 17 ans va mourir. C’était prévu.

Jenny Lake est une adolescente typique. Elle a 17 ans et est lycéenne dans la petite ville de Pocatello dans l'Idaho (USA). Depuis peu, elle a un petit ami du nom de Jason.

Après avoir souffert de migraines atroces pendant quelques jours, elle est allée voir un médecin. Lors de l’examen, le médecin a trouvé une masse de 2 cm logée dans son cerveau. Après quelques examens complémentaires, le diagnostic tombe : Jenny a un cancer cérébral.

Elle doit subir une chimiothérapie si elle souhaite avoir une chance de survivre.

Pour sa famille et son copain Jason, la nouvelle est un choc immense. Mais ils la soutiennent tous courageusement.

Puis, elle reçoit une nouvelle qui est généralement considérée comme bonne : elle est enceinte.

Même si Jenny est heureuse d’avoir un bébé, elle doit prendre la décision la plus difficile de sa vie. Le bébé ne pourra pas survivre à une chimiothérapie. Mais si elle arrête la chimio, elle est certaine de mourir. Une décision brutale s'impose à elle : la vie ou la mort.

Jenny prend sa décision : elle arrête la chimio et donne naissance au petit Chad Michael 9 mois plus tard. Cela signifie, cependant, qu’elle s’est condamnée à mort. À la naissance de Chad, elle prend la main de la sage-femme et lui chuchote : "Ça y est, j’ai rempli mon devoir."

6 jours plus tard, Jenny quitte l’hôpital. Elle voulait ramener Chad à la maison et passer le plus de temps possible avec lui.

Jenny berce son fils. Mais 12 jours après sa naissance, elle meurt.

Son amour maternel est si fort qu’elle s’est sacrifiée pour la vie de son fils avant qu’il ne soit né. C’est un amour indescriptible, propre à la relation entre une mère et son enfant.

Related

NOUVELLES 4547340671895120839

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item