Les signes précurseurs que votre pression artérielle est dangereusement élevée (1 sur 5 personnes ne savent pas qu’ils l’ont)

Les signes précurseurs que votre pression artérielle est dangereusement élevée (1 sur 5 personnes ne savent pas qu’ils l’ont)

La pression ou la tension artérielle désigne la pression du sang dans les artères, lors de sa circulation. Suite à différents facteurs, la tension artérielle peut varier, elle peut s’élever et dans ce cas on parle d’hypertension ou baisser (hypotension). Quels sont les symptômes de ces fluctuations de la pression artérielle ? Peut-on y remédier ou prévenir par l’alimentation ? On vous dit tout.

La tension artérielle correspond à la pression exercée par le sang sur les parois des artères pendant sa circulation. Ces dernières jouent d’ailleurs un rôle important parce qu’elles conduisent le sang à partir du cœur, jusqu’aux différents organes et tissus du corps.

Durant chaque contraction du cœur, le sang est propulsé dans les artères lesquelles doivent rester souples afin de remplir leur rôle proprement.

Pour évaluer la pression artérielle, deux mesures sont prises : La pression systolique (1er chiffre) qui désigne le moment de la contraction du cœur pour envoyer le sang dans les artères. La pression est alors plus élevée. La pression diastolique (2ème chiffre) qui désigne la phase de relaxation pendant laquelle le cœur se relâche. La pression est donc plus basse. Une pression artérielle est normale quand elle est inférieure à 120/80. Quand elle dépasse 140/90, on parle alors d’hypertension. L’hypotension se définit quant à elle par une tension systolique de 100 ou 90 mmHg.

Les symptômes de l’hypertension et de l’hypotension : L’hypertension est souvent qualifiée comme « tueur silencieux », parce qu’elle ne présente généralement pas de symptômes distincts. Toutefois certains signes peuvent alerter : Les palpitations Les bourdonnements d’oreille Les troubles de la vision La fatigue Les saignements du nez Les symptômes de l’hypotension ne sont également pas très clairs et peuvent facilement être confondus avec les signes d’autres pathologies. Voici, néanmoins, quelques symptômes: Les nausées Les vertiges et étourdissements La faiblesse L’accélération du rythme cardiaque L’évanouissement L’hypertension et l’hypotension peuvent avoir de graves conséquences sur la santé, si elles ne sont pas contrôlées. L’hypertension, notamment, détériore progressivement les artères, et peut augmenter les risques d’AVC, d’infarctus de myocarde, d’angine de poitrine et d’insuffisance rénale. Ainsi contrôler sa pression artérielle s’avère important pour prévenir ces maladies et préserver sa santé. L’alimentation est un élément essentiel quand il s’agit de réguler la pression artérielle. Les aliments à bannir en cas d’hypertension : Le sucre : D’après une étude menée par des chercheurs de l’Institut de cardiologie Mid America de Saint Luc, le sucre surtout le sirop de maïs utilisé dans les préparations industrielles, serait impliqué dans l’apparition de l’hypertension. Selon les résultats, en consommer 74g par jour, augmente les risques d’hypertension de 30%. Les mauvaises graisses : Mis à part les oméga-3, tous les autres types d’acides gras sont liés à des risques élevés d’hypertension chez les femmes, selon une étude américaine. L’alcool, les aliments riches en sodium et la caféine sont également à éviter en cas d’hypertension. Les aliments à privilégier pour baisser la pression artérielle : Les oméga-3 : Selon une méta-analyse englobant 36 études, la consommation d’huile de poisson (excellente source d’oméga-3) peut diminuer la pression diastolique de 1.6 mmHg et celle Systolique de 2.1 mmHg. La diminution est plus importante chez les personnes souffrant d’hypertension. Cet effet peut être expliqué par l’action qu’opèrent les oméga-3 sur l’hormone qui contrôle la tension artérielle. Plus ces acides gras sont nombreux, moins l’hormone est produite. Le potassium : Selon une étude basée sur des données de 1 000 personnes de 21 pays différents, augmenter les apports en potassium à 4.7g par jour, pourrait réduire la pression systolique de 1.7 mmHg à 3.2 mmHg. Le thé : Le thé noir surtout, permettrait de réduire de 2 à 3 points les niveaux de pression artérielle, selon une étude australienne. Le chocolat noir : Une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association et menée sur près de 50 adultes âgés de 56 à 73 ans souffrant d’hypertension, a démontré que la consommation régulière mais modérée de chocolat noir permet de réduire de 2 à 3 points la pression artérielle. Cet effet peut être expliqué par sa richesse en flavonoïdes aux propriétés antioxydantes. Les aliments riches en magnésium ainsi que l’ail sont également des aliments à privilégier en cas d’hypertension. D’autres habitudes saines peuvent aussi aider à réduire la pression artérielle à savoir : Pratiquer une activité physique régulière Apprendre à gérer le stress Utiliser les huiles essentielles en diffusion ou en application (lavande par exemple) Partager sur Facebook


Related

NOUVELLES 1366296259068309668

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item