Une chose vivante vorace dévore les extrémités de cette femme. Regardez ce à quoi elle ressemble aujourd’hui.

Une chose vivante vorace dévore les extrémités de cette femme. Regardez ce à quoi elle ressemble aujourd’hui.

Stéphanie est une jeune femme de 31 ans originaire de la Réunion. Elle choisit de dédier sa vie aux autres, mais aujourd’hui, elle a besoin de vous plus que jamais.

Stéphanie quitte son île natale à 18 ans pour suivre des études de psychologie. À cette période, elle voue sa vie entière à son travail. Après quelques années, elle se spécialise dans l’autisme et décide d’installer son cabinet à Montpellier. Le succès est au rendez-vous. Elle s’occupe de ces enfants "différents", mais aussi de leurs parents qu’elle guide au quotidien.

Tout semble sourire à Stéphanie jusqu’à ce soir terrible de septembre 2016. La jeune femme est hospitalisée pour une péritonite. Mais ce que les médecins vont découvrir est bien pire.


Stéphanie est infectée par une bactérie vorace : le streptocoque A. Il existe deux formes d’infections causées par ces bactéries : les infections bénignes et les infections abrasives voire mortelles. Son organise abrite cette dernière.

Elle porte la version la plus agressive de streptocoque A et se fait littéralement dévorer de l’intérieur. Les extrémités de ses membres se nécrosent autrement dit ils pourrissent ! Les docteurs doivent l'amputer en urgence pour lui sauver la vie. Elle fait un coma de huit jours durant lesquels elle sera opérée six fois. Un triste record qui fait froid dans le dos. À son réveil elle n'a plus de doigt ni de jambe. Elle vit un cauchemar.

Face à cette nouvelle, Stéphanie manque de s’évanouir. Le choc est trop fort. Son moral est au plus bas. Elle pense que sa vie est brisée, qu'elle ne pourra plus jamais se lever.

Mais la jeune femme est une battante. Au fil des jours, elle surprend tout le monde et reprend du poil de la bête. Elle qui a parcouru le monde et s’est dévouée corps et âme à son métier… Hors de question de baisser les bras si vite !

Sa principale motivation sont ses petits patients, qu’elle ne laisserait tomber pour rien au monde. En centre de rééducation, elle est plus motivée que jamais. Jour après jour, elle réapprend les gestes du quotidien. Elle a deux prothèses de jambe avec lesquelles elle apprend à se déplacer.

En ce qui concerne ses mains, les prothèses coûtent un prix astronomique qui n’est pas couvert par l’assurance maladie. Sans doigt pour saisir les objets fins ou petits du quotidien, sa vie est très difficile. Elle ne peut plus tenir la laisse de son chien, par exemple.

Pour retrouver son indépendance, Stéphanie aurait besoin de réaménager entièrement sa maison et pour se déplacer, d’avoir une voiture spécifique conçue pour elle. Encore des dépenses non prises en charge par l’assurance.

La jeune femme a dû arrêter de travailler et ses finances sont au plus bas.

Stéphanie a ouvert une page Facebook pour faire connaître son histoire. Elle poste des infos et des photos pour décrire son quotidien. Elle sensibilise les gens à ce handicap.

Un appel aux dons a aussi été lancé sur Internet. L’histoire de Stéphanie est difficile à croire. Sur les photos, elle ne semble jamais triste. Elle rayonne et nous fait oublier sa souffrance. Son courage est extraordinaire et Stéphanie est un rayon de soleil pour ses proches, ainsi que tous les gens qu'elle rencontre. Son positivisme est une source d'inspiration pour nous tous. Espérons que Stéphanie retrouve son indépendance rapidement et qu’elle pourra exercer à nouveau.

Related

NOUVELLES 6767363643354191468

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item