Quand les docteurs voient ce qui coule entre les jambes de cette femme, ils l'emmènent d'urgence au bloc. Il lui arrive une chose très grave!

Quand les docteurs voient ce qui coule entre les jambes de cette femme, ils l'emmènent d'urgence au bloc. Il lui arrive une chose très grave!

Quand les docteurs voient ce qui coule entre les jambes de cette femme, ils l'emmènent d'urgence au bloc. Il lui arrive une chose très grave!

Car Mary vit une grossesse à risque. Ses trois derniers accouchements se sont déroulés par césarienne, ce qui a laissé des cicatrices dans l’utérus. Par conséquent, elle a de grands risques de souffrir d'une affection appelée placenta accreta, c’est-à-dire d’une insertion du placenta dans la partie utérine.

Dans ce cas, lors de l’accouchement, il ne se retire pas tout seul mais reste accroché à l’utérus. En expulsant le bébé, la maman risque de faire un hémorragie pouvant entrainer la mort.

C’est donc en toute hâte que Jerry accourt pour soutenir sa femme dans cette épreuve terrible.

Les médecins se sont préparés au pire. Ils ont stocké plus de trente unités de sang au cas où l‘accouchement tournerait mal. Jerry est nerveux. Il sait que le risque est grand.

La césarienne se déroule sans encombre. Mary ne saigne quasiment pas. Les trois chirurgiens qui s’occupent de l’opération sont agréablement surpris. Ils jugent qu’ils n’ont pas besoin de retirer la partie de l’utérus endommagée, qui ne représente pas de danger pour la maman. Le bébé prématuré est intubé pour respirer mais se porte bien, Mary est conduite en salle de réveil.

Jerry respire enfin : "À ce moment-là, je suis transi de joie, parce que c’est le meilleur des scénarios."

Malheureusement, le rêve va très vite se transformer en terrible cauchemar.

Lorsque Mary se réveille de l’anesthésie, elle souffre le martyre. Elle se met à saigner à n’en plus finir et en quantité très importante. L’infirmière alerte immédiatement l’équipe médicale qui court à son chevet.

Les chirurgiens emmènent Mary d’urgence au bloc. Jerry attend à l’extérieur. 1h30 passe, interminable, sans information : "Ça a été l’heure et demi la plus longue de toute ma vie." confie-t-il.

Pendant ce temps, Mary se bat pour survivre. Les chirurgiens doivent d‘une part stopper l’hémorragie et d’autre part enlever une partie de l’utérus, un double défi qui nécessite une grande expérience et un professionnalisme hors pair.
Grâce aux unités de sang préparées à l’avance, les docteurs la transfusent immédiatement. Il faudra plus de 30 unités pour garder la jeune maman en vie : une quantité astronomique !

Elle est placée en salle de réveil. Et c’est sous le regard de son mari qu’elle reprend connaissance sous assistance respiratoire. Mary est sauvée !



Que d’émotions en si peu de temps pour le couple. Mary est impatiente de serrer son bébé dans ses bras. Enfin, la famille est réunie pour le meilleur !Les proches de la famille sont bouleversés par ce que Mary a enduré. Et quand ils demandent comment ils peuvent aider, Mary donne une réponse simple : "Donnez votre sang".

L’histoire de Mary est belle et tragique à la fois. La jeune maman a pu être sauvée grâce aux médecins et aux donneurs de sang anonymes, qui ignoraient tout de la situation de Mary. Aujourd’hui, elle peut regarder sereinement vers l’avenir. Ne négligeons pas l’importance des dons du sang, indispensables pour sauver des vies !

Related

NOUVELLES 6586271133992886715

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item