Quand cette fille de 19 ans rentre dans sa voiture, elle sent qu’elle va se faire violer. Sa réaction est parfaite!

Quand cette fille de 19 ans rentre dans sa voiture, elle sent qu’elle va se faire violer. Sa réaction est parfaite!

Ashley Hardacre traverse le parking d’un pas pressé. Elle vient de sortir du travail et n’a qu’une hâte : rentrer à la maison. Mais cette Américaine de 19 ans qui vit à Flint, dans le Michigan (États-Unis), va faire une expérience si traumatisante qu’elle décide de la raconter sur Facebook.

Lorsqu’elle monte dans sa voiture puis verrouille les portes, elle remarque directement qu’une chemise bleue se trouve sur son pare-brise et réalise que quelque chose cloche. "Il y avait deux voitures près de moi, dont une avec le contact, et je me suis immédiatement sentie mal à l’aise. Je savais que je ne pouvais pas sortir pour l’enlever. J’ai utilisé mes essuie-glaces mais elle était complètement entortillée autour d’eux."

Ashley se rappelle alors avoir récemment entendu parler d'une méthode particulière utilisée ces dernières semaines dans la région. Certains hommes coincent des objets sur le pare-brise de jeunes femmes afin de les faire sortir de leur voiture pour pouvoir les voler ou même les agresser sexuellement.

"Je ne sais pas pourquoi la chemise était sur ma voiture mais ça devait être intentionnel considérant la manière dont elle avait été mise. Je ne peux vraiment penser à aucune autre raison." Ashley est sous le choc. Jamais elle n’aurait pensé que cela puisse lui arriver ! Elle décide de sortir du parking et s'arrête plusieurs minutes plus tard dans un endroit ouvert afin d’enlever la fameuse chemise en toute sécurité.

La police de Flint, après avoir entendu parler de la mésaventure d’Ashley, est actuellement en train de visionner les images filmées par les caméras de surveillance afin d’en savoir plus. La jeune femme a d’ailleurs déclaré qu’elle demanderait maintenant aux agents de sécurité de l’escorter jusqu’à sa voiture tous les soirs.

Heureusement, Ashley était au courant de cette méthode d’agression et a eu une réaction exemplaire. Elle espérait pouvoir informer le plus grand nombre de personnes et c’est réussi, puisque sa publication a été partagée près de 100 000 fois. Une chose est sûre : il faut toujours garder un oeil ouvert !

Related

NOUVELLES 3754416369710710160

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item