Lorsqu'elle fête ses 9 ans, sa mère décide de l'amputer des jambes. Ce qui se passe 15 ans plus tard dépasse l'entendement.

Lorsqu'elle fête ses 9 ans, sa mère décide de l'amputer des jambes. Ce qui se passe 15 ans plus tard dépasse l'entendement.

Oksana Bondarchuk naît en juin 1989 dans la ville de Khmelnytskyi en Ukraine. Mais lorsqu'elle voit le jour, c'est le choc pour les médecins. Ils regardent l'enfant et se rendent compte qu'il lui manque une partie des jambes et que ces mains sont malformées (elle n'a pas de pouces ni d'ongles). Comme si cela ne suffisait pas, elle a également une insuffisance rénale.

Les malformations de naissance sont principalement liées à la catastrophe nucléaire survenue trois ans plus tôt à Tchernobyl. Les parents d'Oksana sont horrifiés de voir que les expositions aux radiations ont empêché leur enfant de se développer normalement. Ils ne se sentent pas prêts à s'occuper d'elle et le défi que son état représente pour eux leur semble insurmontable. Peu après la naissance, le nourrisson est laissé dans un orphelinat, elle n'a plus jamais revu ses parents.

Pendant les sept années qu'elle passe à l'orphelinat, Oksana se fait toute petite. Elle préfèrerait être oubliée, mais c'est l'inverse qui se produit. Elle est moquée, battue, affamée et abusée sexuellement. Elle vit dans une souffrance constante et la seule chose qui la fait tenir est l'espoir qu'un jour une famille vienne l'adopter et l'emmène loin de cet enfer.

Mais cet espoir semble être quelque chose d'irréalisable. Dans l'orphelinat, personne ne s'attend à ce que la fillette se fasse adopter. Elle est inscrite à la banque de données nationale pour l'adoption, mais personne ne se fait d'illusion. Puis, à la surprise générale, l'orphelinat reçoit un appel venant de l'autre bout du monde. Gay Masters, une orthophoniste originaire de Cincinnati, est au bout du fil. Elle a vu la photo d'Oksana et a immédiatement su que la fillette devait devenir sa fille.

Oksana n'a que cinq ans lorsqu'elle rencontre sa future maman. Mais à cause des lois ukrainiennes, il faut attendre deux années supplémentaires avant qu'elle ne soit officiellement adoptée. Pendant tout ce temps, la petite Oksana vit dans la peur que Gay ne revienne jamais. Mais la future maman n'abandonne pas, au contraire, elle envoie constamment des photos de sa maison, lui écrit des lettres et s'occupe de toute la paperasse et de l'administration.

Les autorités institutionnelles ukrainiennes ne sont pas les seules à être étonnées par la décision de Gay. À Cincinnati, toutes les personnes qu'elle connaît se demandent pourquoi elle n'a pas pris la décision d'adopter un enfant "en bonne santé" plutôt. Mais Gay est sûre de sa décision et son obstination a sauvé la vie de Oksana.

Oksana a huit ans lorsqu'elle part aux États-Unis et ne pèse que 35 kg. Enfant, elle pouvait marcher sur la pointe des pieds, mais ses jambes devenant de plus en plus faibles, elle ne peut plus se lever. Sa nouvelle famille s'occupe bien d'elle et l'emmène voir les meilleurs spécialistes. Les médecins parviennent à redonner forme à ses mains, mais ils recommandent de l'amputer des jambes pour qu'elle puisse vivre une vie plus "normale" avec des prothèses. À l'âge de neuf ans, elle perd sa jambe gauche et un an plus tard, on lui enlève l'autre.

L'opération à haut risque se passe sans encombre et Oksana apprend très vite à se déplacer avec ses nouvelles jambes. Elle finit même par courir, faire du skateboard et du vélo ! Puis elle se découvre vite une nouvelle passion : l'aviron. Elle s'entraîne comme une folle et atteint un niveau tellement impressionnant qu'elle se qualifie dans l'équipe paralympique américaine.

Avec son partenaire, Rob Jones, elle remporte la médaille de bronze aux jeux paralympiques de Londres de 2012. L'orpheline fragile d'autrefois est devenue une magnifique jeune fille. Peu de temps après les jeux, un magazine de sport la contacte pour qu'elle pose nue. Les photos ont fait tourné des têtes dans le monde entier.

Oksana ne se cache pas, son corps est beau, puissant et il lui permet d'atteindre et de réaliser tous ses rêves.

Deux ans après, à 25 ans, elle remporte les médailles de bronze et d'argent en ski de fond aux Jeux paralympiques d'hiver à Sotchi. Elle marque tous les esprits dans le monde du sport et tout le monde parle d'elle. Elle devient une véritable source d'inspiration pour des millions de gens.

Oksana ne s'est jamais laissée abattre par ses débuts difficiles dans la vie. Aujourd'hui, elle est considérée comme une véritable héroïne nationale en Ukraine. En 2015, elle est retournée dans son pays pour rencontrer et adresser des mots de sympathie aux soldats blessés lors des affrontements. Elle s'est également arrêté dans un orphelinat où elle a passé un peu de temps avec les enfants.

Si vous suivez Oksana sur les réseaux sociaux, vous ne pouvez pas vous douter un seul instant de l'enfer qu'elle a vécu. Lorsque Gay Masters a donné à cette enfant abandonnée, handicapée et abusée, la chance de recommencer à zéro, Oksana l'a saisie et a su en tirer le meilleur profit. Il ne fait aucun doute que cette jeune femme courageuse continuera à accomplir de belles choses, elle s'en donnera toujours les moyens.

Related

NOUVELLES 1083383438080565330

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item