La femme qui a réalisé ses rêves avant d'entrer aux soins palliatifs est décédée

La femme qui a réalisé ses rêves avant d'entrer aux soins palliatifs est décédée

TROIS-RIVIÈRES | La femme qui a ému tout le Québec avec sa liste de souhaits à réaliser avant que le cancer ne l'emporte est décédée mardi, sur l'heure du dîner.

Annie St-Louis, 42 ans, était atteinte d’un cancer et avait appris en mai 2016 qu’elle ne pourrait pas guérir. Elle avait ensuite dressé une liste de choses à faire avant de mourir, comme assister à l’entrée en maternelle de sa plus jeune, dépenser 1000 $ dans un magasin de jouets ou faire un tour de Mustang.

Elle a réussi à réaliser tous ses souhaits avant de rendre l’âme.

Sous forte médication, Annie St-Louis a eu un de ses derniers moments de lucidité dimanche, assez longtemps pour faire un grand sourire et voir les coussins que son amie Marie Trottier a préparés pour ses trois enfants, âgés de 10, 7 et 5 ans.

Sur chacun des six oreillers, il y a des photos-souvenirs avec des mentions comme «Je t’aime» ou «Bonne nuit».

Annie les a vus, les a trouvés beaux, puis s’est mise à pleurer avec son amie, selon ce que Mme Trottier a raconté sur les réseaux sociaux.

Rencontrée il y a un peu plus de deux semaines aux soins palliatifs, Mme St-Louis avait confié au Journal que ces oreillers saupoudrés de son parfum étaient importants pour elle. C’était une façon de réconforter ses enfants, même après son décès.

«S’ils ont de la peine ou quoi que ce soit, ils vont pouvoir prendre leur oreiller», avait-elle expliqué, en pleurant.


Annie St-Louis s’était mariée le 29 octobre 2016 alors qu’un de ses souhaits à réaliser avant de mourir était de passer une soirée de princesse.

Le dernier souhait Les hommages sont nombreux sur la page Facebook de la défunte, qui a tout fait pour rester heureuse jusqu'à la dernière seconde. Parmi ceux-ci, le témoignage d’Annabelle Forget, une mère qui a permis à Annie de réaliser son dernier souhait en prenant son bébé naissant. Quand Annie a vécu ce moment de grâce, la petite puce n’était âgée que de deux jours. Romy a été bercée pendant plus de deux heures par Annie, qui réalisait son dernier souhait. «Ton sourire et les larmes dans tes yeux en disaient long. Parfois, le bonheur est tout près et gratuit, il suffit d'en profiter», a écrit Mme Forget. Annie St-Louis laisse dans le deuil ses trois enfants, Tristan, 10 ans, Juliette, 7 ans, et Gabrielle, 5 ans, son conjoint Alan Adams, son frère, ses deux sœurs, son père et sa mère. Elle laisse également dans le deuil bon nombre d'amis dévoués. Les funérailles se dérouleront dans l’intimité, à la demande de la famille. «Passez des bons moments. Faites-vous des souvenirs avec les gens que vous aimez», avait dit Annie St-Louis, lors de son dernier entretien avec Le Journal.

Related

NOUVELLES 6480991476639356396

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item