Cette femme veut réaliser une pose de yoga compliquée. Lorsqu'elle écarte ses jambes, elle remarque ce qu'il s'est passé.

Cette femme veut réaliser une pose de yoga compliquée. Lorsqu'elle écarte ses jambes, elle remarque ce qu'il s'est passé.


La professeure de yoga, Stephanie Góngora, poste souvent des photos et vidéos d'elle sur les réseaux sociaux et possède plus de 256 000 abonnés sur Instagram.

Récemment, alors qu'elle se filme en train de faire des poses de yoga pour un niveau avancé, elle remarque quelque chose que toutes les femmes ne connaissent que trop bien : du sang de ses menstruations s'écoule et tache son pantalon.

Elle se demande pendant un instant si elle doit arrêter de filmer puis décide de faire autre chose : elle s'interrompt pour changer son tampon et revient pour continuer à se filmer dans un leggings blanc !

Alors qu'elle enchaîne les poses, une tache rouge se forme entre ses cuisses et devient de plus en plus visible.

Sa vidéo a été vue plus de 350 000 fois et a reçu de nombreux commentaires, positifs et parfois très mauvais. Voici un extrait des explications sous sa vidéo :

"Parce que des centaines d'années de culture nous ont fait nous sentir gênées, sales et honteuses de saigner.

ARRÊTEZ DE MASQUER LES APPARENCES. Arrêtez de vouloir cacher cette chose qui engendre la pérennité de notre espèce.

COMMENCEZ à en parler. Éduquez vos filles. Faites-leur comprendre que cela représente à la fois des contraintes et un cadeau, mais qu'il ne faut JAMAIS en avoir honte.

Éduquez vos fils pour qu'ils ne soient pas dégoûtés lorsqu'ils entendent le mot tampon afin que lorsque des taches apparaissent sur le short kaki d'une fille au collège, ils ne perpétuent pas le cycle de la honte et de l'intolérance."

C'est important pour elle de comprendre la raison qui l'a poussée à faire ce genre de déclaration. Elle clarifie la situation en disant qu'elle ne prône pas de laisser couler le sang et l'afficher à la vue de tous (elle est pour le port d'une serviette, de tampons ou de la cup), mais elle préconise l'honnêteté et l'acceptation de ce phénomène au sein de nos sociétés et par tous les membres qui la composent (filles comme garçons).

Cette honnêteté n'est pas du goût de tout le monde. Certaines personnes ont eu l'impression d'être témoins d'un événement de l'ordre du privé et n'ont pas apprécié que cette "fonction corporelle" soit étalée sous leurs yeux...

Mais c'est peut-être exactement ce qu'elle cherche à dénoncer. Le jour où les personnes arrêteront de s'offusquer et intègreront les règles comme quelque chose de tout à fait normal et même d'important, alors les femmes n'auront plus honte et n'auront plus à poster des vidéos de leurs fuites sur les réseaux sociaux pour se faire comprendre...

Belle façon de pensée !


I am a woman, therefore, I bleed. . It's messy, it's painful, it's terrible, & it's beautiful. . And yet, you wouldn't know. Because I hide it. . I bury things at the bottom of the trash. I breathe, ragged and awkward through the cramps, all the while holding onto this tight lipped, painted on smile. . Tampons? Shhh. We don't say those words out loud. Hide them. In the back pocket of your purse, in the corner of the bathroom drawer, at the very bottom of your shopping cart (please let me get a female cashier). . Events or engagements get missed. I'll tell myself it’s the PMS, sure, but it has more to with the risk of being "caught," at what...I'm not quite sure. . And I’m lucky. . Over 100 million young women around the globe miss school or work for lack of adequate menstrual supplies, & fear of what might happen if the world witnesses A NATURAL BODILY FUNCTION. . WHY? . Because hundreds of years of culture have made us embarrassed to bleed. Have left us feeling dirty and ashamed. . STOP PRETENDING. Stop using silly pet names like Aunt Flo because you're too afraid to say "I'm bleeding" or "vagina." Stop wasting so much effort hiding the very thing that gives this species continuity. . START talking about it. Educate your daughters. Make them understand that it can be both an inconvenience and a gift, but NEVER something to be ashamed about. Educate your sons so they don't recoil from the word tampon. So when a girl bleeds through her khaki shorts in third period (pun intended), they don't perpetuate the cycle of shame and intolerance. . This #StartSomethingSunday , I want to highlight @corawomen . . Cora Women is a 100% Organic tampon company. . But that’s not all. They are also breaking barriers. Making it ok to talk about periods, even on social media. Providing personalized, delivered tampon/pad orders right to your door. AND for every box purchased, donating a box of sustainable pads to girls who can't afford menstruation products. . Fuck yeah. That's the kind of stuff I can galvanize behind, NO money OR product needed. Just a mission I support on a topic we should ALL be talking about. . THIS IS JUST A LEAK, NOT FREE BLEEDING ✌🏽

Une publication partagée par Steph Gongora (@casa_colibri) le

Related

VIDEOS 1731745745815348039

Enregistrer un commentaire

A LIRE

Recent

Comments

item