Un bus démarre sciemment avec une poussette mais pas la maman

Un bus démarre sciemment avec une poussette mais pas la maman

Un chauffeur d'un bus De Lijn a quitté l'arrêt de Gand-Porte de Damme avec à son bord un enfant dans une poussette mais en laissant la mère sur le trottoir. Les autres voyageurs qui ont assisté à la scène sont choqués. L'une d'entre eux témoigne sur Faceboook: "Pouvez-vous imaginer combien cela a dû être traumatisant pour la mère et l'enfant?". La société flamande de transports en commun déplore les faits.

"Je prends peu le bus parce que j'ai déjà eu beaucoup de mauvaises expériences", annonce d'emblée Iemke Dewulf, témoin de la scène, sur son mur Facebook. "Cette fois il y avait une maman qui était parvenue à faire entrer son buggy dans le bus mais qui n'était elle-même pas encore à bord. Les portes se sont fermées et le conducteur de bus a ignoré tous les cris des autres voyageurs".

"Tant pis pour l'enfant" Dans la poussette, un enfant d'à peine deux ans, assez grand donc pour réaliser ce qui se passait. La mère a tenté à maintes reprises d'embarquer, mais les portes se sont définitivement fermées et le bus est parti. "Nous avons essayé de le convaincre de s'arrêter", relate la jeune femme choquée. Mais l'employé de De Lijn a ignoré les supplications et sommations des navetteurs. "Il était très grossier, nous a dit 'tant pis pour l'enfant' et que nous n'avions pas à lui dire comment faire son travail. Que la mère en question n'avait qu'à rentrer dans le bus par l'avant, sauf qu'avec une poussette on ne sait rentrer que par l'arrière", s'indigne encore la témoin choquée par un tel manque d'empathie pour la mère, mais surtout pour son tout-petit.

Le temps de ces discussions, le bus avait déjà parcouru un kilomètre lorsqu'un passager a décidé de prendre les choses en main pour l'enfant apeuré. "Le chauffeur ne voulait toujours pas s'arrêter et un homme, le bras plâtré, a pris la responsabilité de descendre à l'arrêt suivant pour rejoindre le précédent et de la sorte aller à la rencontre de la mère. "Je devais aller au travail de toute urgence et cet homme semblait digne de confiance. Il n'était pas pressé, et j'espère que la mère a rapidement retrouvé son enfant", confie-t-elle encore incertaine sur l'issue de cette histoire révoltante.

Images de vidéosurveillance De Lijn déplore naturellement que de tels événements se soient déroulés à bord d'un de ses véhicules. "Si cela s'est vraiment passé de cette manière, c'est inacceptable et nous nous en excusons", a réagi Marianne Thysebaert, porte-parole de la société. A cause du week-end, elle ne sait pas encore qui était au volant du bus. "Mais nous prenons cette affaire au sérieux et allons demander les images de vidéosurveillance. C'est la première chose que je ferai lundi au travail: trouver et convoquer cette personne". De Lijn interrogera le conducteur et prendra les mesures et sanctions nécessaires.

Related

NOUVELLES 5914968181570591675

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item