Reliées par le bassin, ces jumelles siamoises ont été séparées avec succès avant leur premier anniversaire !

Reliées par le bassin, ces jumelles siamoises ont été séparées avec succès avant leur premier anniversaire !

Une opération chirurgicale menée à bien ! Les 7 et 8 novembre derniers, des jumelles siamoises, Miracle et Testimony Ayeni, originaires du Nigeria, ont subi une opération afin de les séparer. Après 18 heures dans un bloc opératoire, une équipe de chirurgiens américains du centre médical pour enfants dans l’hôpital pour enfants Le Bonheur, à Memphis (États-Unis), ont réussi à séparer les sœurs siamoises reliées par le bassin ! Au plus grand bonheur de leurs parents, Samuel Olusegun Ayeni et Mary Abiodun Ayeni, mais aussi leur sœur aînée.

Une opération réalisée avec succès La famille est arrivée aux États-Unis le 28 juin dernier. Pour les parents de ces deux petites puces, cet hôpital était leur seul espoir de pouvoir les séparer. Nées dans un hôpital local d’Enugu, au Nigeria, en novembre 2015, les petites ont directement été transférées dans un hôpital spécialisé. Elles ont ensuite été admises au Lagos State University Teaching Hospital, où elles sont restées jusqu’en juin. Après plusieurs mois de recherches, des spécialistes ont conseillé aux parents des fillettes de se référer à l’hôpital Le Bonheur, dans le Tennessee. Et non seulement la famille a pu voyager gratuitement pour filer en direction des États-Unis, mais en plus les petites ont pu être opérées par les chirurgiens, sans que leurs parents ne paient les frais médicaux. Rappelons qu’outre-Atlantique, les frais de santé et particulièrement les frais d’hospitalisation peuvent s’élever à quelques milliers voire à quelques centaines de milliers de dollars. Au final, l’opération s’est très bien déroulée et n’a présentée aucune complication. Miracle et Testimony Ayeni ont pu fêter leur premier anniversaire séparées et en bonne santé ! Existe-t-il un meilleur cadeau ?

En moyenne, une grossesse de bébés siamois représente moins d’une naissance sur 50 000 dans le monde, soit 1% des grossesses gémellaires (source Vulgaris Médical). La plupart sont mort-nés ou bien meurent dans les heures qui suivent l’accouchement. Les siamois se développent dans un seul œuf mais qui ne parvient pas à se séparer, contrairement aux jumeaux.

Related

NOUVELLES 1014214852637438010

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item