Regardez ce que cette femme a trouvé dans sa nouvelle robe Zara ! Choquant !

Regardez ce que cette femme a trouvé dans sa nouvelle robe Zara ! Choquant !

Nous recommandons toujours de laver les vêtements neufs, parce qu’ils peuvent contenir d’importantes quantités de produits toxiques, suite à des méthodes de fabrication douteuses. Mais après ce qu’à découvert cette femme américaine, il faudra doubler d’attention ! Un contrôle méticuleux des articles au magasin s’impose, si vous ne voulez pas avoir de mauvaises surprises ! Cailey Fiesel témoigne de sa mauvaise expérience après l’achat d’une robe Zara.

Cailey Fiesel est une jeune femme de 24 ans, originaire de Manhattan, un arrondissement de la ville de New-York aux États-Unis. C’est en août 2016 que son nom devint plus connu, quand elle fit un procès, suite à la découverte d’un accessoire indésirable cousu dans sa nouvelle robe Zara : un rongeur mort !

En effet, Cailey avait acheté deux robes de la fameuse marque espagnole en juillet, mais n’en mis une pour la première fois qu’après un mois, soit au mois d’août. Une robe noire simple, qu’elle porta pendant une journée de travail.

Installée dans son bureau, la jeune femme sentait une odeur puante, mais ne pouvait en détecter la source. Même quand elle changeait de place, l’odeur la suivait, mais ne suspecta en aucun cas qu’elle pouvait provenir de sa nouvelle robe.

« Au cours de la journée, Cailey Fiesel a senti quelque chose, comme un fil détaché, se frotter contre sa jambe. Sans réfléchir, elle mit sa main au-dessous de sa robe pour essayer de trouver le fil. » D’après les déclarations dans le procès de la cour suprême de Manhattan.

Cailey fut choquée quand elle passa sa main sur l’ourlet de la robe. Elle sentit une petite bosse et était surprise de découvrir que ce qui se frottait contre sa jambe n’était pas un fil mal placé, mais plutôt une patte de souris.

La jeune femme sursauta de sa chaise, suite à cette découverte, et fut immédiatement entourée par ses collègues curieux de connaitre la raison de cette agitation. Sans attendre, Cailey courut vers les toilettes pour enlever la robe et c’est là qu’elle trouva qu’un rongeur mort était en effet cousu dans l’ourlet de sa robe.

« J’ai vu une petite patte qui sortait de l’ourlet de la robe et c’était terrifiant. J’étais complètement paralysée de peur et choquée. Mes yeux avaient vu que c’était une souris, mais mon esprit refusait de l’admettre ».

Le dossier soumit à la cour suprême compte plusieurs photos en noir et blanc représentant clairement une partie du rongeur mort.

Le procès qu’a fait Cailey Fiesel, cite non seulement la détresse émotionnelle dont elle a souffert suite à cet incident, mais aussi le fait qu’elle eut une éruption cutanée, diagnostiquée comme une maladie des rongeurs.

Dans une déclaration au Daily News de New York, Zara a affirmé être consciente du procès et que les investigations étaient en cours. Et d’ajouter : « Zara USA a des normes strictes en matière de santé et de sécurité et nous nous engageons à faire en sorte que tous nos produits répondent à ces exigences ».

Cailey Fiesel intente un procès pour des dommages non spécifiés, affirmant que la compagnie a manqué à son devoir d’attention et de vigilance en matière de design, fabrication, inspection, distribution, livraison et de vente de ses produits en « mettant sur le marché un produit défectueux porteur de maladies des rongeurs ».

Related

NOUVELLES 4837970765587240926

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item