L'imam de Dison va enfin pouvoir être expulsé

L'imam de Dison va enfin pouvoir être expulsé

Quinze mois après le premier arrêté d’expulsion émis contre le tristement célèbre « imam de Dison », il semble qu’on arrive enfin au moment où on applique la décision. Ce jeudi, le recours intenté par l’imam a été rejeté par le Conseil du contentieux des étrangers. L’expulsion de l’imam salafiste pourra donc devenir réalité. Elle est assortie d’une interdiction d’entrer en Belgique pendant 10 ans.

Le bourgmestre de Dison déplorait encore ce jeudi l’impuissance du gouvernement à faire respecter l’arrêté d’expulsion de l’imam de Dison, qui se balade toujours en ville 15 mois après la décision du secrétaire d’État Francken de le chasser de Belgique. Yvan Ylieff sera donc ravi d’apprendre que ce jeudi, le Conseil du contentieux des étrangers (CCE) a rejeté le recours suspensif de l’imam.

Pour rappel, on reproche à l’imam Shayh Alami, établi à Dison à côté de Verviers, de faire de la propagande salafiste, de prêcher la violence et d’appeler au djihad. Plusieurs de ses prêches enflammés ont été filmés et circulent sur internet. C’est son fils qui avait publié récemment une vidéo tournée dans les rues de Verviers où il appelait au meurtre des chrétiens.

Related

NOUVELLES 8208272091218094420

Enregistrer un commentaire

A LIRE

Recent

Comments

item