Cet homme s’est rongé les ongles. Il est mort peu de temps après.

Cet homme s’est rongé les ongles. Il est mort peu de temps après.

Il n'est pas rare qu'une personne ayant des problèmes psychologiques se fasse du mal. Cela peut prendre la forme d’un trouble du comportement, une addiction ou un comportement compulsif. C'est ainsi que John Gardener, un homme de 40 ans vivant à Wigan en Angleterre et souffrant d’un trouble d’anxiété généralisé et d’une dépression depuis longtemps, a commencé à se ronger les ongles. Mais ce qui semblait être une manie inoffensive a fini par avoir des conséquences tragiques. L’histoire de John est d’une grande tristesse et servira, avec un peu de chance, à tous nous mettre en garde.

John est seulement âgé de 10 mois lorsque les médecins découvrent qu’il est diabétique, et pour le reste de sa vie, il a besoin de deux injections d’insuline par jour. De cette maladie découlent d’autres problèmes de santé et John développe même une maladie cardiaque. En 2011, sa jambe est tellement endommagée par les ulcères résultant de son diabète qu’il doit être amputé. C’est à ce moment que les problèmes psychologiques de John commencent à s'aggraver.

Les années passent et John se ronge les ongles de façon de plus en plus excessive. Le docteur Daniel Vernon, qui s’occupe alors de lui, remarque que ses ongles sont toujours en très mauvais état et qu’il a très probablement perdu toute sensation dans les bouts des doigts.

Cette perte de sensation implique que peu importe à quel point il se ronge les ongles, John ne peut plus ressentir la douleur. La situation empire tellement qu’il se rend fréquemment à l’hôpital pour des saignements sévères. Au bout d'un certain temps, les choses tombent au plus bas. Les doigts de John s’infectent gravement provoquant une sepsis qui se répand rapidement à travers son corps. John se voit prescrire des antibiotiques pour lutter contre l’infection, mais ces derniers ne sont malheureusement pas efficaces et ses doigts doivent finalement être amputés. Dans un premier temps, l’opération apparaît être un succès. Son état s’améliore et la fièvre causée par l’infection disparaît. Mais malheureusement pour John, ce n’est que temporaire. Peu après son quarantième anniversaire, John meurt d’une crise cardiaque. Ce n’est que plus tard que les médecins découvrent que cette dernière a été causée par l’infection qu’il avait attrapée à force de se ronger les ongles. La mort de John choque tout son entourage, notamment sa mère qui se confie : “Cela a vraiment dévasté notre famille, nous aurions pu l’aider davantage. Je ne souhaiterais ça au fils de personne d’autre - c’est épouvantable.”

Il n'y a pas de mots pour décrire l’histoire de John, mais elle nous rappelle aussi de ne jamais prendre les problèmes psychologiques à la légère et d’aller consulter un professionnel le plus vite possible. Anxiété, dépression, troubles de l’alimentation et autres changements de personnalité qui nuisent à une personne ou à ceux qui l’entourent doivent toujours être pris au sérieux. Car, comme nous le montre le cas de John, même des habitudes à l'apparence anodine, comme le fait de se ronger les ongles, peuvent avoir des conséquences dramatiques.

Related

NOUVELLES 4318114892157307574

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item